42 et quelques..

Coucou !

Désolée pour l’absence, mais entre les évènements du mois dernier qui m’ont mis le moral dans les chaussettes, la course aux cadeaux de Noël, ma reprise active du tricot (oui oui, un post est prévu 😉 ), puis la routine habituelle (travail, sport,..), j’avoue volontiers m’être laissé submergée !

Malgré ce que l’on pourrait croire, mon article du jour n’a rien à voir avec le nombre de kilomètres que possède un marathon ahah !

Laissez moi vous expliquer 😉

Ce matin, je faisais mon petit tour au marché local (oui, une habitude de vieille..) quand je suis tombée par hasard sur un vendeur de vêtements que je connais un peu (en même temps, je commence à en connaitre du monde sur ce marché..) qui proposait une petite robe sympa.
Curieuse, je lui demande s’il y a des tailles, et il me répond qu’il s’agit de taille unique. C’est bien ce qu’il me semblait. Voyant ma tête, il me pose alors la fatidique question « Pourquoi, tu fais quelle taille ? » à laquelle je réponds sympathiquement « 42 ».
Et là, j’ai cru que j’avais dis la plus grosse bêtise de ma vie. Il me regarde de haut en bas avec des yeux exorbités et me dit « mais c’est pas possible, à 22 ans, on peut pas faire du 42. »
Je ne savais pas qu’il y avait un âge pour faire telle ou telle taille..

Il essaye de se rattraper en disant « Non mais tu peux pas faire plus qu’un 38-40 », et v’la pas mieux qu’un acheteur rétorque, « Bah si, ça se voit, elle peut pas faire du 38. T’es fatigué ou quoi ?! »

ALLÔ ?! JE SUIS LA !!!!!!!

 Et allez savoir pourquoi, cet échange m’a énervé au plus haut point.
On s’efforce à longueur de temps de répéter que « le poids ça n’est qu’un chiffre », mais apparemment le nombre de l’étiquette lui c’est n’est pas pareil..

J’ai longtemps été complexée, et je le suis encore parfois (souvent..). Le sport m’a beaucoup aidé et m’aide encore. Certes parce qu’il affine et qu’il gomme aussi un peu, il faut l’avouer, mais surtout il fait du bien à l’esprit et il nous donne cet excès de confiance en nous qui fait que « oui je porte du 42, et oui, je cours en leggings hyper moulants, MAIS je t’emmerde parce que de toute façon je cours beaucoup plus vite que toi qui me relooke et me critique ! »

J’ai en marre des diktats qui ont d’abord fait du corps hyper mince l’idéal, puis du corps ultra musclé l’objectif. Je ne fais pas du sport pour rentrer dans un moule ou dans une robe hyper moulante (jeu de mots :p)

Nous sommes ce que nous sommes, nous portons ce que nous voulons porter et tant pis si je fais du 42, j’ai les hanches larges mais mes fesses tiennent encore toutes seules.
Les filles, que vous soyez fines ou non, musclées ou non, sportives ou pas du tout. Que vous soyez brunes, blondes ou rousses, grande ou petites, vous êtes vous même n’essayez pas de devenir ce que les autres voudraient que vous soyez.

Et puis, il n’y a aucune taille qui m’empêchera de vous aimer. ❤

😉

C’était mon petit coup de gueule du jour. En tout cas, j’espère que vous allez tous et toutes bien. Prenez soin de vous, et de vos proches en cette fin d’année.
Je reviens très vite pour vous parler de running, de training, de tricot, de wishlist de Noël, d’animaux,..

N’oubliez pas de suivre attentivement mes comptes Instagram, Facebook et Twitter, il se pourrait bien que j’ai envie de vous faire plaisir en ce moment 😉

Love ❤

Publié par

Marie-Anaïs, 23 ans, overbookée mais passionnée; de sport(s), de découverte(s), et bien d'autres encore, vous accueille dans son univers parfois décalé mais parfaitement ancré dans ses runnings ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s