Remember summer – Corsica

Coucou tout le monde !

Alors que septembre est déjà bien installé et que les températures baissent encore et encore (du moins pour la pseudo parisienne que je suis…), il est grand temps que je vous raconte un peu mes vacances.

Bon globalement, il ne s’agit pas de mes meilleurs souvenirs, mais je vais essayer de rester objective et de vous raconter mon périple Corse le plus positivement possible ! (Croyez-moi sur parole, je vais prendre sur moi !! 😉 )

Comme vous l’aurez compris, la destination familiale (oui, je suis encore une fois partie avec ma famille) choisie pour cet été fut….. la CORSE ! Du sud pour être très précise.

IMG_0001

Drapeau corse à Bonifacio.


Pourquoi le choix de la Corse ?

C’était un peu un « rêve », enfin cette île était très probablement dans notre top 5 des voyages à faire, et ce depuis au moins une bonne dizaine d’années !
Nous avons tardé à y aller par amour pour l’Hérault (LE lieu de vacances préféré de notre tribu), par peur aussi un peu (personne n’avait le permis à l’époque) et puis aussi pour le côté très « prisé » qui fait de cette île un petit luxe à la française.
Cette année, après avoir abandonné l’idée de partir quelque part (désorganisation quand tu nous tient..), nous avons gentiment été invités, et autant vous dire qu’il ne nous aura pas fallu plus de 10 minutes pour accepter la proposition !

Et pour le voyage ?

Alors pour la Corse, nous avions deux options: l’avion ou le combo voiture-bateau. Notre préférence allait forcément pour l’avion (moins cher et plus rapide) mais nous avons été contrains de choisir la deuxième solution.. En réalité, j’aurai dû dire « obligés » plus que contrains, pour la simple et bonne raison que nous avons quatre chiens (oui oui, quatre, comme les quatre fantastiques ou plutôt les Daltons.. – Mais petits, je vous rassure tout de suite !  ahah !!). Et contrairement à ce que nous pensions, avec quatre chiens – même petits – ce n’est absolument pas possible de voyager en avion. Du moins pas si vous n’êtes que trois passagers et/ou que vous ne voulez pas qu’un des quatre aille en soute.. Merci Air Corsica 😉 (Soit dit en passant, EasyJet n’accepte aucun animal à bord de l’appareil, soute inclus.)

Les valises bouclées, la voiture révisée, nous voilà donc fin prêts pour le départ… Enfin prêts, c’est vite dit.. Personne n’est réellement psychologiquement prêt à conduire pendant approximativement 900km, encore moins quand il s’agit d’un « jeune conducteur » (les fameux « A » 😉 ) et, pour arranger le tout, en rencontrant pas moins de 3h de bouchons..!
Départ à 4h30 des Yvelines, arrivée à Toulon vers 18h45. Bien assez tôt pour pouvoir prendre le ferry à 22h, OUF ! (Enfin presque, le départ n’a pas eu lieu exactement à l’heure, mais ne chipotons pas !)
Une fois dans le bateau, après une petite visite des lieux, direction le « Pullman Seats » car plus de cabines disponibles au moment de la réservation, et je vous le dis tout de suite: « PLUS JAMAIS ! ». Clairement, si je dois reprendre le ferry un jour, ça sera cabine ou rien. Imaginez un peu le contexte: une salle d’environ 50 fauteuils où se retrouvent donc autant d’individus pour dormir (bonjour ronflements, rires et nuisances sonores en tout genre) ajoutez-y des animaux, des fauteuils peu ou pas du tout inclinables, et une climatisation à fond. Vous obtenez le combo idéal pour une mauvaise nuit..!

Bref, la nuit passe, le bateau approche la côte corse, on avale un petit-dej en vitesse, on récupère la voiture et le débarquement sur l’île de beauté a enfin lieu !
Le soleil, la mer, les paysages, les petits villages, les kilomètres qui n’en finissent pas et les virages qui s’enchainent inlassablement… Et aussi étrange que cela puisse paraître, moi, la conductrice je redeviens l’enfant que j’ai pu être et me demande « Quand est-ce qu’on arrive ?! ». Clairement, je n’en peux plus !
Et il aura fallu pas moins de deux heures après avoir quitté Ajaccio pour arriver enfin à Sartène, « la plus corse des villes corses ». Ca promet !

Je vais éviter de vous parler du déroulement de MES vacances à proprement parlé, d’une part parce que je ne pense pas que vous ayez envie de savoir quand je vais faire mes courses et d’autre part parce que depuis mon retour, j’ai eu largement le temps d’oublier certains jours. J’ai donc décidé de vous parler uniquement des lieux visités pour vous donner l’envie d’y aller vous aussi 🙂

Sartène


Pour faire simple, j’ai très peu visité le village en lui même, nous logions un peu en retrait, à environ 1km.

IMG_9285IMG_9288IMG_9240

IMG_0013

La vue depuis la maison, ça change des immeubles parisiens !

IMG_0015

Le marché nocturne

IMG_9410

Petit conseil si vous passez dans le coin, allez faire un tour à La Madunnina, sur la route de Propriano. Le lieu est super mignon, on y mange bien, dans des proportions plus que généreuses (les pizzas y sont gigantesques), le personnel est agréable et l’addition ne donne pas d’indigestion ! Que du positif non ?
Et, bonus, l’été le restaurant installe des jeux pour les enfants (château gonflable et tirages à l’élastique, rien que ça). Que demander de plus ?

IMG_9293
IMG_9297

Roccapina

Un point de vue plus qu’un lieu selon moi. Les photos ont été prise de la route, nous n’avons aucune idée de comment aller sur la plage du même nom, pourtant considérée comme une des plus belles de l’île.. Ah les corses et leur sens particulier de l’orientation 😉

IMG_9259IMG_3170IMG_31722

Le fameux rocher « le lion de Roccapina »

Bonifacio

Clairement mon gros coup de coeur. Une vieille ville authentique et un centre plus actuel et dynamique. Des boutiques qui donnaient envie de faire du shopping, des restaurants qui déclenchaient des envies de glaces, la vue à couper le souffle,.. Bref, je valide !

IMG_3218

IMG_3220

IMG_3222

IMG_3221

L’église Sainte-Marie-Majeure

Malheureusement, nous avons appris trop tard que l’intérêt principal de cette ville n’était pas le haut, comme nous le pensions, mais bien le bas, très très bas, au niveau de la mer, avec la visite des Calanques.
Donc à faire absolument si vous passez dans le coin !
Mais ne négligez pas le haut pour autant, il offre de magnifique prises de vue 😉

IMG_3223

IMG_3227

IMG_3234

IMG_3244

IMG_3249

IMG_3253

IMG_3248

IMG_3269

IMG_3268

IMG_3265

IMG_3266

IMG_3280

Après la visite des remparts de la ville, direction les escaliers du Roi d’Aragon. Bon d’accord, je suis sportive, mais il ne faut quand même pas pousser..! Ils sont fous les corses, ces escaliers m’ont rendue dingue. Pas par le nombre de marches (187 au total), mais par leur inclinaison.. J’ai comme qui dirait « le vertige », plus communément appelé « la peur du vide » et c’est clairement le genre de situation qui peut me mettre en panique.. Et je comprends pourquoi en revoyant les photos..

IMG_3291

Même si le flan de la falaise était sympathique à voir avec le recul..

IMG_3309

IMG_3302La petite dame au fond en rose fluo, c’est ma maman ! 😉

IMG_3228

Voilà, je pense avoir fait le tour avec Bonifacio, j’aurai aimé y retourner pour voir le bas, mais l’occasion ne s’est pas présentée.
L’avenir nous dira si j’aurai un jour l’occasion de découvrir tout cela 😉


Belvedere – Campomoro

Enfin je devrais plutôt dire « sur la route de Belvedere – Campomoro« . Nous avons découvert cet endroit grâce à l’application Géocaching, je ne sais pas si vous en avez déjà entendu parler.
Il s’agit, pour faire simple, d’une sorte de chasse aux trésors, où les « trésors » sont cachés un peu partout dans le monde.
Par manque d’indications précises de notre hôte sur les lieux à proximité de Sartène qu’ils faillaient visiter, j’ai décidé de m’aider du Géocaching. Heureusement, il y avait pas mal de « caches » sur l’île !
C’est sympa, cela permet de voir des lieux différents de ceux que l’on aurait été tenter de visiter.
IMG_3329

IMG_3334

La tour génoise de Campomoro, la plus grande de l’île.

IMG_9436L’idée d’aller visiter la tour génoise nous a donc été soufflée par l’application (pas moins de 6 géocaches sur les lieux !). Seul bémol, nous y sommes allés vers 14h, soit beaucoup trop tard pour la saison. Nous n’avons trouvé aucune place de stationnement, nous sommes donc rentrés bredouille de notre excursion…

Propriano

Tout simplement la seule ville où nous avons été nous baigner pendant le séjour, sur la plage de  Capu Laurosu. Premièrement parce que c’est la seule plage que notre hôte nous est indiqué, deuxièmement parce que la présence des chiens n’était pas interdite. Et oui, tout le monde à le droit de profiter des vacances après tout ! (Bientôt: un article sur les chiens en vacances 😉 )

IMG_0003

IMG_3339

La mer était particulièrement déchainée – Vue sur la tour génoise de Campomoro au fond.

Pont génois de Spin’a cavallu

Tout comme pour Belvedere – Campomoro, c’est le Geocaching qui nous aura guidé jusqu’ici.
Mauvaise surprise, interdiction de mettre les pieds dans l’eau.. Malédiction ? 😉
Cependant, nous avons quand même trouvé le trésor, ce qui n’est pas si mal

IMG_3320

IMG_9404

IMG_9406

IMG_3325

Minuscule « cascade » trop chou

IMG_3324

Quand le travail nous suit…

Porto Pollo

Petit village que nous avons été « visiter » (difficile de réellement visiter quand il ne s’agit que d’une rue centrale..) un après-midi plutôt pluvieux..

IMG_9464_1024

IMG_9465

IMG_9470

IMG_9467

IMG_9462

Flore locale, très piquante 😉

IMG_9463

Ahah les planches de Paddle corse

Olmeto

Photo prise sur la route du retour. Je suis un peu déçue ne pas avoir visité ce village qui semblait super mignon !
Si vous y allez, donnez moi vos avis, merci !
IMG_9485

Ajaccio

Nous avons été à Ajaccio le dernier jour, pour attendre le ferry (voyage de nuit encore..).
Bon clairement, c’est la seule ville qui soit plus « continentale », dans le sens où elle s’ouvre un peu aux grandes enseignes que l’on connait déjà sur le continent.
Les habitants sont plus ouverts, moins farouches, tout simplement parce qu’il s’agit, la plupart du temps, de continentaux venus s’y installer..
Ce n’est pas pour autant une ville qui m’a attiré. Je l’ai trouvé (pour le peu de temps que j’y suis restée j’entends..) un peu brouillon.. Il y a trop de monde, trop de voitures, trop de tout. Bref, je n’y étais pas à l’aise..

IMG_9492

IMG_9493

IMG_9502

IMG_9489

IMG_9499

IMG_9497

Oui, ce n’est pas que « paradisiaque » 


Et le retour ?

Pour le retour, même combat qu’à l’aller: ferry en Pullman Seat, et 900km en voiture. Départ d’Ajaccio à 22h, arrivée à Toulon vers 8h et retour sur Paris aux environs de 18h.
Longue journée, mais une bonne chose de faite.
J’adore voyager, visiter, bouger, voir d’autres choses, mais qu’est ce que c’est agréable de rentrer chez soi !!!!
Bon j’avais une envie de me dégourdir les jambes à mon retour, donc évidemment une sortie running s’est naturellement imposée :p

IMG_9505


En conclusion

Bon vu la longueur de cet article, je vais m’arrêter là.!
Je pense que mon coup de coeur pour Bonifacio est très visible x)
J’ai essayé d’être le plus neutre possible, mais il est vrai que j’ai été globalement déçue de ces vacances.
Principalement dû au manque d’informations que nous avions sur les lieux incontournables à voir. Mais aussi, je pense, par l’image que je m’étais faite de l’île après toutes ces années de pseudo rêve. J’avais vraiment idéalisé les lieux dans ma tête, et seul Bonifacio était à la hauteur de mes attentes je crois..
J’ai retenu la leçon, et la prochaine fois que je voyagerai, j’essayerai de partir pessimiste !
On m’a conseillé le nord de l’île, affaire à suivre..


Quelques conseils

  • Attention à la conduite ! Beaucoup de virages, des côtes, des routes souvent étroites, des fous du volant qui doublent dans les virages justement en faisant des queues de poisson.
  • Ne demandez pas votre chemin à un corse si vous voulez arriver à destination (je blague à peine !)
  • Ne poussez pas un cochon sauvage ! (animal que je n’ai même pas eu la chance de croiser..)
  • Profitez quand même de vos vacances ! Il y a réellement de magnifiques paysages, il fait généralement beau, et on s’habitue quand même bien vite au soleil du sud ! 😉

Enjoy !

Et vous ? Un voyage en Corse de fait ou de prévu ? Vos impressions ?

Publié par

Marie-Anaïs, 23 ans, overbookée mais passionnée; de sport(s), de découverte(s), et bien d'autres encore, vous accueille dans son univers parfois décalé mais parfaitement ancré dans ses runnings ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s