Procrastinatrice ascendant dresseuse de listes

 

Hi !

“Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire le surlendemain. ” – Oscar Wilde

Vous allez bien ?

Comme je vous l’avais vaguement énoncé dans cet article, et comme l’évoque le titre, j’ai une grosse ENOOOOORME tendance à la procrastination, et c’est un fléau.

Procrastinatrice ascendant dresseuse de liste

Procrastination : nom féminin – Du latin « procrastinatio », ajournement, de « cras », demain
– Tendance pathologique à différer, à remettre l’action au lendemain.

Voilà, tout est dit. Je suis exactement le genre de personne qui commencera à ranger « demain », qui triera « demain », qui fera ça « plus tard »… TOUT LE TEMPS.

Je ne sais pas d’où cela me vient, ou de qui plutôt, puisque je n’ai jamais vu ma mère remettre les choses au lendemain. Elle est, du moins était, toujours dans l’action, en train d’agir à droite à gauche, sans jamais se poser.
Alors que je suis son opposée. Tant que j’ai le temps, je ne suis pas pressée. « On doit rendre ce devoir quand ? Dans une semaine ?! Oh ça va, j’ai le temps ! »… En gros, j’ai toujours le temps. J’agis souvent quand je me retrouve dans « l’obligation » réelle de le faire, soit au dernier moment généralement.
J’ai toujours été comme ça. Déjà au collège, je me souviens que je finissais mes devoirs maison ou autres dossiers à rendre à 2h du matin, en faisant un barouf pas possible pour imprimer tel ou tel document.
J’aime agir dans la rapidité, dans l’obligation, quand l’adrénaline monte ne sachant si oui ou non je vais pouvoir tenir la deadline. Je suis bien meilleure à ce moment là, j’ai l’impression que mes idées fusent à 1000 à l’heure, je deviens hyper productive.
Cette année d’ailleurs, j’ai fini la majorité (si ce n’est pas l’intégralité) de mes dossiers la nuit précédent l’échéance.
Et cela m’a quasiment toujours réussi. Et je pense que le soucis repose en partie là-dessus. Comme je n’ai jamais eu d’échec réel à appliquer cette méthode, je ne me suis pas discipliné pour la changer…

Mais voilà, le monde professionnel ne permet pas toujours de vivre en agissant le lendemain, et j’accumule énormément de retard sur tout ce que je dois faire. Le soucis, c’est que pour la plupart de mes tâches à accomplir, je n’ai pas de deadline réelle. Je dois les faire point. Ni pour demain, ni pour dans une semaine, il faut simplement que cela soit fait. Alors ça ne me motive pas… et je me sens comme acculée devant tout ce qu’il me reste à faire.

Donc j’ai décidé d’essayer de remédier les choses et de me soigner, tant bien que mal… en dressant des listes. Moi qui ai toujours eu du mal à en faire..
J’ai commencé il y a quelques jours, et pour le moment le résultat est limité, puisque je dresse une liste, puis une autre, et encore une autre et au final je finis par faire une liste des listes à faire ou finir…
J’utilise deux méthodes : la version numérique et la version papier.

Pour la version numérique, j’utilise l’appli Wunderlist sur iPhone, dont j’avais entendu parlé grâce à cet article de Victoria de Mango&Salt.

Wunderlist

wunderlist
Ses avantages : Cette appli est bien pratique puisque j’ai très souvent mon téléphone avec moi, ce qui me permet de tout noter à n’importe quel moment. De même, on peut facilement dresser différentes listes en fonction de leur catégorie (travail, maison, social,..) ou de tout autre critère (c’est vous qui choisissez le titre de chaque liste). On peut également classer ces tâches en fonction de leur priorité, idéal pour discerner l’urgent du reste de la troupe.
Ses inconvénients : Comme il s’agit d’une application, de quelque chose de numérique, je n’ai accès à mes listes que lorsque je l’utilise, ce qui est logique mais ce qui signifie aussi qu’elle n’ai pas visuellement accessible tout le temps. Et je pense qu’avec moi ce concept à des limites. Si je ne VOIS pas ce qu’il me reste à faire, alors YOLO, je n’ai plus rien à faire… (bravo le raccourcis Marie, on applaudie bien fort…).
Idem, généralement les tâches accomplies n’apparaissent plus systématiquement dans la liste (il faut sélectionner les tâches effectuées pour les voir) donc je ne vois pas forcément mes progrès/efforts. Et comme je suis une enfant, je marche à la récompense en quelque sorte….
Conclusion : C’est une bonne idée, mais clairement il faut déjà être assez discipliné pour que cela fonctionne tout le temps.

Pour la version papier, j’utilise un carnet blanc tout simple sans lignes et sans carreaux, que je personnalise à ma guise, un peu à la façon d’un Bullet Journal mais en beaucoup moins propre et beau évidemment…

To do list façon bullet journal rainbow&runlight
« To do list » façon Bullet Journal

Ses avantages : Il est visuel, je le pose où je veux pouvoir le voir régulièrement et je peux checker où j’en suis sur ma « TO DO LIST ».
J’ai l’impression d’être une enfant, mais j’adore ajouter le petit « Tic » qui indique que j’ai fini une tâche. Ce genre de chose me booste énormément. Du coup, hier après-midi, j’ai dressé ma liste de choses à faire vite, ou du moins dans les prochains jours.
Ses inconvénients : Il faut que je l’ai avec moi tout le temps, et forcément il est plus encombrant que mon portable…
Conclusion : Il m’aide bien à avancer. Sur les 23 items listés hier, j’en ai déjà coché 13, et en rédigeant cet article je vais bientôt en ajouter un 14ème. Je suis assez contente donc, mais cela ne va peut-être pas durer… Pour le moment, il me permet de calmer mes pulsions, je note tout dessus, et je coche au fur et à mesure ce que j’ai fait. Et il me permet de garder une trace écrite de ce que j’ai accomplis et de ce que je dois encore faire. C’est comme un contrat avec moi-même.

Voilà, je débute dans cette expérience du changement de soi, alors je ferai le point dans un mois (je l’ajoute à ma liste 😉 ), pour voir où j’en suis, si j’ai évolué ou non.
Si vous avez des astuces pour changer ma tendance à la procrastination, je suis preneuse !!

 

Êtes-vous adepte de la procrastination ?
Comment vous en sortez-vous au quotidien ?

Dresseur de liste également ? Des astuces ?

Publié par

24 ans, diététicienne overbookée mais passionnée; de sport(s), de découverte(s), et bien d'autres encore, vous accueille dans son univers parfois décalé mais parfaitement ancré dans ses runnings ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s